Construction BBC : quelles sont les premières tendances ?

Alors que le label BBC est délivré depuis environ cinq ans, l’association Qualitel a décidé d’analyser les premières opérations de maisons et de logements collectifs certifiés «Bâtiment basse consommation». Quelles sont les pratiques constructives plébiscitées ? Quels types d’isolation ? Résultats.

2013 marquera l’avènement du BBC puisqu’à cette date toute construction de logement neuf devra être labellisée. Un but qui devrait être atteint puisque la certification connaît depuis plusieurs années un vrai succès. Pour preuve, les demandes ont plus que doublé en un an (20.820 demandes de label BBC Effinergie en 2009 et 54.889 en 2010).

En attendant cette date butoir, les premières opérations labellisées sont désormais sorties de terre et fêtent leurs premiers anniversaires. Afin d’avoir un retour d’expérience, l’association Qualitel a lancé une étude permettant de connaître les pratiques constructives utilisées. Difficile toutefois de dégager de réelles tendances puisque la photographie fait état d’un décalage avec les réalisations actuelles mais «cela permet d’étudier les premières données», tempère François Pelegrin, président d’honneur de l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes. Ainsi, l’architecte-urbaniste a analysé près de 24 projets à travers différents critères parmi lesquels l’orientation, l’isolation, le rôle du végétal, l’orientation.

Le BBC, plusieurs possibilités
Principale information : «Le BBC n’induit ni d’architecture particulière, ni de technologie particulière», selon François Pelegrin. Plusieurs facteurs se détachent tout de même dont une dominante de l’orientation au sud et beaucoup de bâtiments implantés est-ouest. Autre enseignement : les espaces tampon isolants ne sont pas flagrants tout comme les espaces tampon capteurs (exemple : une véranda utilisée pour récupérer l’air chaud). Concernant le vitrage du séjour, le pourcentage atteint 15 à 20% et pour la chambre, il oscille entre 10 et 20%. Côté isolation, on trouve encore beaucoup d’isolation par l’intérieur (ITI) même si l’on constate un net développement de l’isolation par l’extérieur (ITE). Parmi les bémols évoqués, on peut citer la quasi-inexistence du rôle du végétal. Pour François Pelegrin, il existe donc «de fortes marges de progrès». Selon lui, «il faut oser la rupture avec n’importe quelle filière. Toutes les filières technologiques, tous les matériaux (bois, acier, terre cuite…) ont leur place» dans le BBC. «Le jeu est ouvert !», lance-t-il. Même s’il n’en oublie pas de mentionner que la basse consommation «n’est pas une fin en soi, l’objectif final étant de créer une architecture où il fait bon vivre».

immobilier-lorgues-83510 - immobilier-artignosc-sur-verdon-83630 - immobilier-aups-83630 - immobilier-barjols-83670 - immobilier-baudinard-sur-verdon-83630
immobilier-cotignac-83570 - immobilier-montmeyan-83670 - immobilier-tavernes-83670 - immobilier-tourtour-83690 - immobilier-villecroze-83690
Nos honoraires